Lutherie V I O L O C T O   


 



    PROJET ' VIOLOCTO '


1er avril - 25 juin 2018

J'ai trouvé du bois bien sec. J'ai trouvé du temps. Enfin, c'est peut-être lui qui m'a trouvé !
Le premier avril, je commençais à poser les mesures sur SketchUp. Avec quelques raccourcis, à partir du fichier du violoncelle, la page avançait vite. Mais c'est traître ! Il vaut parfois mieux un fichier propre !










 
Le principe des deux octogones est conservé. Le côté de l'octogone inférieur fait le rayon du supérieur. La différence est davantage marquée que sur le violoncelle à cause des dimensions réduites. Stradivarius a toujours agrandi la partie haute, mais le principe de la Suite Géométrique s'impose ici naturellement. Le son n'en semble pas le moins du monde affecté.





    MAKING-OF  ' VIOLOCTO n° 1 '
Haut de Page




















    CONTE RENDU  ' VIOLOCTO n°1 - 2018 ' Haut de Page

Plus difficile, plus minutieux, plus technique qu'un violoncelle. Il ne faut pas hésiter, assumer le ressenti, se foutre des préjugés. Certains disent que Stradivarius est indépassable, autant affirmer que l'on ne construira pas de meilleure voiture ou que les avions sont condamnés à poluer la planette. Dix-sept surfaces vibrantes valent mieux qu'une ! C'est tangible, palpable, mesurable, cela s'entend au timbre, cela se voit à l'aspect.

J'ai mis les cordes, un jeu Dominante, et deux heures après, un ami est venu jouer le ViolOcto.
Un petit mot pour conclure ce premier essayage de ce beau violon octogonal.
J’ai eu beaucoup de plaisir à le jouer, un très beau son, des basses amples,
le son sort facilement sur toutes les cordes, une très belle résonance sur la corde de la… Il sonne magnifique !
Bach, Paganini, Brahms, Tchaïkovsky, super chaud, rond, clair et précis.

Le manche était trop épais de 2 mm et le talon de 5. J'ai corrigé.
Bien que ce travail soit déclaré 'hors concours', courage pour un AltOcto et un TénOcto, le ténor manquant au quatuor original des chorals.





30 août 2018 - 13:50

Lors d'une ballade dans le sud de l'Alsace,
en la magnifique église d'Ottmarsheim, romane, du XI°siècle, à nef octogonale,
Philippe Helmbacher a improvisé une lecture du concerto de Tchaikovsky ...

C'est l'occasion d'entendre vibrer les facettes sous la voûte !








Haut de Page

Plan du Site
© AW - 2018
Contact